Conflits, absentéisme, burn-out, le climat interne au sein des entreprises n’est pas toujours bon. Cependant, il existe des solutions afin de déterminer l’ambiance au sein de celle-ci et de ses services. C’est le cas du baromètre social. Alors, véritable allié dans les fonctions managériales, quelle est la définition du baromètre social ? Celui-ci est-il vraiment utile et quels sont les bénéfices que l’on peut en tirer ?

Qu’est-ce-que le baromètre social ?

Partie intégrante d’une politique QVT d’une entreprise, le baromètre social permet de jauger le climat au sein même de celle-ci et dans les différents services. Comme le préconise Pôle Emploi, il convient d’impliquer les salariés pour assurer leur bien-être. Le baromètre social est une manière de le faire. Concrètement, pour donner une définition du baromètre social, il convient de dire que c’est une enquête interne qui se présente comme un questionnaire.

Ainsi, ce questionnaire est transmis à tout le personnel de manière totalement anonyme et confidentielle. Il peut porter sur un point spécifique ou alors, sur des questions plus générales. Établi de façon régulière ou vraiment de façon spécifique, le baromètre social permet de tester telles ou telles politiques sociales de la société.

Par ailleurs, on peut définir le baromètre social comme une sorte de jauge qui permet de prendre la « température » dans son organisation. Cet outil s’intègre totalement dans les techniques managériales pour agir sur les dysfonctionnements au sein d’une entreprise. Il permet de mesurer facilement le climat social et la motivation des employés. Il permet également d’appréhender des risques psycho-sociaux.

Pourquoi mettre en place un baromètre social ?

Le baromètre social est une mesure pratique qui permet de déterminer si des conflits existent au sein de l’entreprise. Cela permet de réaliser des mesures de performance en interne d’une façon globale, mais aussi services par services. De plus, c’est un appui solide pour les services des RH pour réaliser un audit et faire ressortir les différents enjeux.

Ainsi, une fois analysées et dépouillées, les réponses aux questions permettent d’obtenir une perception assez fine du climat interne. Grâce à ces réponses, il est possible de mettre en place des plans d’actions avec des actions de prévention ou correctives.

Comment mettre en place le baromètre social ?

Le baromètre social est une mesure qui peut être mis en place par un responsable QVT ou en charge de la RSE. Par ailleurs, certains cabinets extérieurs comme Nicomak peuvent proposer un véritable accompagnement dans le cadre du management de la QVT. C’est le cas par exemple des formations pour prévenir les risques psycho-sociaux.

Outre les formations, se faire accompagner pour améliorer la qualité de vie au travail permet justement d’obtenir de l’aide pour la réalisation des diagnostics internes. Ainsi, par exemple Nicomak peut se charger de mener des enquêtes sur le terrain auprès de vos salariés. Face à des inconnus, les salariés se livrent parfois beaucoup plus facilement.